Return to site

LA FACILITATION GRAPHIQUE, QU'EST-CE QUE C'EST ?

Le terme "facilitation graphique" est parfois souvent utilisé à tort et à travers. Je contribue d'ailleurs à semer la confusion en le réutilisant impunément lorsqu'il sort de la bouche de mes clients. Je vais donc essayer ici de vous permettre d'y voir un peu plus clair dans ce vaste monde de la pensée visuelle.

La pensée visuelle en pratique

Le courant de la pensée visuelle est à l'origine de tous les formats que nous allons aborder ici. Quelle que ce soit la pratique (facilitation graphique, scribing, graphic recording, sketchnoting, doodling, infographie dessinée, videoscribing et j'en passe), le principe fondateur reste le même : proposer une synthèse visuelle simple et pas simpliste, que ce soit en direct ou en différé.

pensée visuelle, facilitation graphique, facilitation visuelle, sketchnotes, infographie, scribing, Hélène Pouille

Le processus derrière les pratiques de pensée visuelle peut se décomposer en 3 parties :

- Collecter les idées et ainsi jongler avec la complexité

- Structurer et mettre en lien pour éclairer les connexions

- Encrer (et ancrer) pour donner à voir en allant à l'essentiel

Les bénéfices de la pensée visuelle

Si la pensée visuelle se développe de plus en plus, ce n'est pas un hasard. Le visuel au service des idées et des interactions a de nombreux avantages :

pensée visuelle, facilitation graphique, facilitation visuelle, sketchnotes, infographie, scribing, Hélène Pouille

Le fait de recourir au visuel permet de dynamiser un événement et de capter l'attention des participants. Le support ainsi produit constitue un langage commun qui permet de rassembler et fédérer autour d'un même objet et sujet.

Cette pratique permet à la fois d'offrir une vision globale mais aussi de matérialiser les différentes notions et de rendre les idées tangibles. C'est également un très bon moyen de faciliter la compréhension de tous et l'implication de chacun. Grâce à la participation du plus grand nombre, le visuel pourra ainsi refléter et ancrer un sens partagé. Par ailleurs, le côté sensible du dessin crée un lien émotionnel avec le contenu qui pourra de cette manière davantage trouver écho chez les participants.

Tous ces différents éléments placent la pensée visuelle au service de l'intelligence collective. Le support visuel pourra en effet stimuler la créativité, la co-construction et la résolution de problèmes en permettant aux participants de s'approprier les différents messages.

Enfin, le visuel produit constitue une façon de capitaliser les idées et les interactions qui pourront être diffusés par la suite (sous format papier ou numérique) et ainsi engager durablement les différents contributeurs et interlocuteurs.

Panorama des pratiques visuelles

Les terminologies autour des pratiques visuelles foisonnent à tout va. Je ne vais pas ici me pencher sur l'intégralité des pratiques recensées mais plutôt vous proposer une version simplifiée :

pensée visuelle, facilitation graphique, facilitation visuelle, sketchnotes, infographie, scribing, Hélène Pouille

Pour différencier les pratiques, on peut distinguer le travail seul ou en groupe couplé à une production en direct ou en différé.

Pour un travail seul, on parle de scribing ou de graphic recording qui donnent lieu à une captation grand format en temps réel et de sketchnoting pour son équivalent petit format. Ces pratiques peuvent se faire sur différentes tailles de support allant des notes griffonnées dans un petit carnet à une fresque de plusieurs mètres. Il est également possible de "scriber" en version digitale et de vidéo-projeter en direct le visuel ainsi produit.

La facilitation graphique, quant à elle, est une variante de cette pratique à laquelle on ajoute une posture de facilitateur. Il s'agit alors pour le facilitateur graphique de non seulement donner à voir les idées du groupe mais aussi d'animer le travail de réflexion grâce au visuel.

La modélisation d'informations peut également avoir lieu hors d'un cadre événementiel. On peut ainsi produire des supports dessinés pour véhiculer des messages divers et variés à travers des infographies dessinées ou des vidéos dessinées (autrement appelées videoscribing). Ces infographies et vidéos peuvent également être la suite et le retravail de visuels produits lors d'un événement.

Vous vous dîtes "Ah, ça a l'air génial ! Mais dans quel contexte utiliser ça ?" ? La réponse dans un prochain post. Pour ne pas le louper (et les suivants), vous pouvez vous abonner juste ici :

All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OK