Return to site

LA FACILITATION GRAPHIQUE ET LA FINANCE

Cet article revient sur des travaux que j'ai réalisés en utilisant la facilitation graphique dans le monde de la finance. Il s'inscrit dans une série de posts retraçant les différentes thématiques que j'ai pu aborder en dessins. L'ensemble des thèmes est disponible ici.

☕️ Attention, cet article est long (et encore j'ai fait une sélection). J'aime bien bavarder, prenez donc un thé !

Parce que la finance ne concerne pas que les banquiers, je vais aborder le sujet selon 3 points de vue : celui d'un acteur public, l'État, sur le projet de loi des finances de 2015 et le projet de loi de financement de la sécurité sociale 2015, celui d'acteurs privés (en l'occurence de banques) et enfin un point de vue plus citoyen avec le revenu de base.

Finances publiques mode d'emploi

En 2015, je cherchais à vulgariser le projet de loi de finances pour 2015 ainsi que le projet de loi de financement de la sécurité sociale pour le site du Gouvernement français. Certaines données (notamment les chiffres) sont contextuelles mais le mécanisme de fond reste inchangé :

facilitation graphique, facilitation visuelle, hélène pouille, finances, gouvernement, france

Ces deux projets de loi (le projet de loi de finances et le projet de financement de la sécurité sociale) sont débattus au parlement tous les ans à l'automne. Ils déterminent, comme leur nom l'indique, le budget de l'État et de la sécurité sociale pour l'année à venir. Ils relèvent de décisions en termes de dépenses publiques, de déficit et des impôts.

L'enjeu du budget en 2015 est le même depuis 2012 : réduire le déficit public et financer les priorités de l' État.

La finance, une affaire de banquiers

J'ai également eu l'occasion d'approfondir le monde des finances du point de vue d'un acteur privé, Amundi, lors d'Amundi World Investment Forum en 2016. Voici mes notes dessinées :

J'ai pu profiter lors de cet événement d'un dispositif permettant d'enregistrer en temps réel mon travail et d'en faire des vidéos accélérées. En voici 3 exemples :

Plus récemment, en mars 2019, j'ai pu entrevoir ce à quoi le paiement de demain pourrait ressembler lors de l'événement "Le Studio" organisé par le Crédit Mutuel Arkea :

facilitation graphique, facilitation visuelle, sketchnotes, hélène pouille, finances, paiement

En jouant au jeu du "10 years challenge", on constate que les principales différences dans le monde du paiement reposent sur l'écosystème qui se complexifie et les usages qui évoluent sans cesse pour aller du transactionnel au relationnel. Tout cela tend vers un modèle qui pourrait être qualifié de pyramide de Maslow du paiement avec à sa base l'exécution, ensuite la sécurité, la rapidité, la vie privée pour finir sur le Saint-Graal des 2P avec une relation qui soit à la fois personnalisée et proactive.

Le futur du paiement c'est aussi l'openbanking et la plateformisation :

facilitation graphique, facilitation visuelle, sketchnotes, hélène pouille, finances, paiement

L'openbanking ce n'est pas juste une nouvelle tendance, c'est surtout une transformation en profondeur avec plus d'ouverture, plus de canaux, plus de devices et le tout plus vite. Les leviers sont nombreux et reposent sur la révolution digitale, la maturité technologique, les nouveaux acteurs et le cadre réglementaire.

La banque doit se réinventer et se positionner au centre du parcours de vie de ses clients tout en leur offrant une expérience sans couture et ce, notamment, via des services interconnectés. Il s'agit donc de trouver la parfaite alchimie qui consiste à combiner un rencentrage sur les métiers à haute valeur ajoutée de la banque combiné à des interactions pertinentes avec l'externe.

Le revenu de base, un revenu inconditionnel

J'ai eu le plaisir d'illustrer un bon nombre de vidéos pour le Mouvement Colibris et notamment quelques unes concernant le revenu de base : pourquoi le revenu de base ? 

et comment mettre en place le revenu de base ? 

Vous pouvez cliquer directement sur le lien des vidéos ci-dessus mais voici également une sélection de captures d'écran expliquant les idées derrière le revenu de base :

facilitation graphique, facilitation visuelle, sketchnotes, infographie, hélène pouille, revenu de base, économie, finance, colibris, mooc

Il n'existe pas une seule et unique conception du revenu de base mais les différents partisans s'accordent souvent autour du fait qu'il est :

- individuel (y compris les enfants)

- cumulable avec d'autres revenus

- inconditionnel

facilitation graphique, facilitation visuelle, sketchnotes, infographie, hélène pouille, revenu de base, économie, finance, colibris, mooc

On peut différencier 3 grandes approches du revenu de base :

- Celle des libéraux et socio-démocrates avec un revenu de base d'environ 500 € qui se substitue aux minima sociaux avec pour objectif de simplifier le système

- Celle des libertariens avec un revenu de base d'environ 700 - 800 € qui se substitue à toutes les aides avec pour objectif de supprimer l'État-Providence  

- Celle des écologistes et altermondialistes avec un revenu de base progressif allant jusqu'à plus de 700 € qui se substitue aux minima sociaux avec pour objectif de décorréler revenu et travail

facilitation graphique, facilitation visuelle, sketchnotes, infographie, hélène pouille, revenu de base, économie, finance, colibris, mooc

Les 4 objectifs du revenu de base sont :

- de ne plus lier le revenu à l'emploi

- de raccommoder le lien social

- de pouvoir choisir sa vie et sa voie

- de transiter vers une société écologique

facilitation graphique, facilitation visuelle, sketchnotes, infographie, hélène pouille, revenu de base, économie, finance, colibris, mooc

Si ces intentions peuvent paraître tout à fait louables, la question du financement n'est pour autant pas évidente. Comment donc financer le revenu de base ?

- En reventilant certaines aides

- En recourant à la création monétaire

- En taxant les rentes plutôt que le travail

En bonus, si vous en voulez encore, voici une BD verticale que j'avais faite début 2014 (je me faisais la main sur la tablette) pour signer l'ICE (Initiative Citoyenne Européenne) pour le revenu de base :

facilitation graphique, facilitation visuelle, sketchnotes, infographie, hélène pouille, revenu de base, économie, finance, colibris, mooc
facilitation graphique, facilitation visuelle, sketchnotes, infographie, hélène pouille, revenu de base, économie, finance, colibris, mooc
facilitation graphique, facilitation visuelle, sketchnotes, infographie, hélène pouille, revenu de base, économie, finance, colibris, mooc
facilitation graphique, facilitation visuelle, sketchnotes, infographie, hélène pouille, revenu de base, économie, finance, colibris, mooc
facilitation graphique, facilitation visuelle, sketchnotes, infographie, hélène pouille, revenu de base, économie, finance, colibris, mooc
facilitation graphique, facilitation visuelle, sketchnotes, infographie, hélène pouille, revenu de base, économie, finance, colibris, mooc
facilitation graphique, facilitation visuelle, sketchnotes, infographie, hélène pouille, revenu de base, économie, finance, colibris, mooc
facilitation graphique, facilitation visuelle, sketchnotes, infographie, hélène pouille, revenu de base, économie, finance, colibris, mooc
facilitation graphique, facilitation visuelle, sketchnotes, infographie, hélène pouille, revenu de base, économie, finance, colibris, mooc
facilitation graphique, facilitation visuelle, sketchnotes, infographie, hélène pouille, revenu de base, économie, finance, colibris, mooc

Oups ! L'ICE est terminée, donc il n'y a plus de lien sur lequel cliquer !

All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OK