Revenir au site

LA FACILITATION GRAPHIQUE ET LE COVID

· Mes travaux

Il y a beaucoup de thématiques que je ne pensais pas explorer quand j'ai commencé à illustrer des idées mais s'il y en a une qui m'aurait semblé tout à fait incongrue à mes débuts, c'est bien celle-ci : les impacts du covid-19 !

Voici donc un condensé de visuels liés à cette crise sanitaire, économique et sociale :

Une aggravation des inégalités sociales de santé

J'ai mis en images l'impact du covid sur les inégalités sociales de santé et les solutions qui ont pu être apportées pour un dossier documentaire élaboré par l'IREPS Auvergne Rhône-Alpes. Je vous laisse le soin de consulter le dossier complet si vous le souhaitez et je vous propose ici quelques résumés dessinés qui reprennent les idées clés :

facilitation graphique, facilitation visuelle, sketchnotes, infographie, hélène pouille, inégalités, santé, covid, ireps

Les inégalités sociales de santé sont ici reprises à travers le schéma proposé par l'OMS. Il s'agit ici de décortiquer ces inégalités qui se trouvent imbriquées dans différents volets : les caractéristiques individuelles, les habitudes des vie, les réseaux sociaux et communautaires, les conditions de vie et de travail et le contexte global.

Au niveau des caractéristiques individuelles, le constat est sans appel : la crise du covid a aggravé les inégalités. Pour faire face à cette situation, certaines solutions ont été proposées notamment vie des lieux d'accueil ou du porte-a-porte.

Au niveau des habitudes de vie, la crise et les confinements successifs ont amené à plus de sédentarité et plus d'addictions. En réponse à ces problématiques, différentes solutions ont été amenées et parmi elles différentes activités et sport en ligne ainsi que des aides à domicile.

Au niveau des réseaux sociaux et communautaires, la crise a amplifié ou provoqué un isolement et une perte de lien. Mais cela a aussi généré beaucoup de solidarité, notamment via des lignes d'écoute.

Les conditions de vie et de travail se sont également endurcies avec une hausse de chômage et de décrochage scolaire, du mal-logement ainsi qu'un difficile accès aux soins. Face à cela, des aides financières, des hébergements et des documents en FALC (Facile À Lire et à Comprendre) ont pu être proposés.

 

Enfin, le contexte global laisse entrevoir récession et pauvreté, le tout avec une aggravation des inégalités sociales. On ose toutefois espérer ce fameux "monde d'après" accompagné de mesures gouvernementales et de l'appui des associations et collectivités

Voici, plus en détails, le déterminant des caractéristiques individuelles :

facilitation graphique, facilitation visuelle, sketchnotes, infographie, hélène pouille, inégalités, santé, covid, ireps

Tout d'abord, les caractéristiques individuelles peuvent être appréhendées notamment sous le prisme de l'âge, du genre et du handicap. Ces déterminants vont avoir une incidence différentes sur la santé de la personne et sur les inégalités qu'elle subit.

La crise du covid a amené une surcontamination en EHPAD, un isolement social, des violences intrafamiliales, une augmentation de la charge mentale pour les femmes ainsi qu'une menace sur les droits reproductifs. On a également constaté une absence des aides à domicile et, de manière générale, des difficultés d'accès aux soins et à l'information.

Pour répondre à ces situations, des lignes d'écoute et des lieux d'accueil pour les victimes de violences ont été proposées. Le porte-à-porte et le soutien du voisinage ou associatif ont également pu être développés. Et enfin, des documents Facile À Lire et à Comprendre ont pu faciliter l'accès et la compréhension des informations.

Voici, plus en détails, le déterminant des habitudes de vie :

facilitation graphique, facilitation visuelle, sketchnotes, infographie, hélène pouille, inégalités, santé, covid, ireps

La crise du covid a eu différents impacts quant aux habitudes de vie : davantage d'écrans dans nos vie, de la sédentarité, une alimentation moins équilibrée, une baisse de la vitamine D, une augmentation des chutes à domicile et une augmentation de la consommation de substances addictives accompagnée de sevrages contraints ou non préparés.

Pour y remédier, de nombreuses solutions ont été proposées : partage de recettes, soutien bénévole (au niveau de l'alimentation et des courses), activité physique en ligne, réduction des risques avec des consultations de prévention addiction et des groupes de parole, toujours dans une logique de "aller vers".

Voici, plus en détails, le déterminant des réseaux sociaux et communautaires :

facilitation graphique, facilitation visuelle, sketchnotes, infographie, hélène pouille, inégalités, santé, covid, ireps

La crise du covid a dégradé nos liens sociaux : rupture du lien social, quotidien familial bousculé, aggravation des inégalités au sein du couple (tant au niveau de la charge mentale que des tâches domestiques), fermeture des établissements et lieux de vie (IME, externats) accompagnée d'une absence des aidants, augmentation des violences intrafamiliales, le tout accompagné d'une fracture numérique.

Mais la crise a également pu s'appuyer sur la force de nos liens sociaux avec un recensement des initiatives accessibles sans ordinateur ou connexion internet, des webradios, de la solidarité de voisinage, l'appui de la réserve civique, les éducateurs dans les quartiers, fournissant outils et conseils à destination des familles, des lieux d'accueil et nuits à l'hôtel pour les femmes victimes de violence, ainsi que des lignes d'écoute et numéro d'urgence.

Voici, plus en détails, le déterminant des conditions de vie et de travail :

facilitation graphique, facilitation visuelle, sketchnotes, infographie, hélène pouille, inégalités, santé, covid, ireps

La qualité de vie des moins favorisés s'est foncièrement dégradée durant la crise : dégradation des conditions de travail avec une exposition plus grande pour les emplois dits "essentiels" et les revenus plus faibles, augmentation de la précarité étudiante, fermetures d'entreprises conduisant à des pertes d'emploi, impact sur la réussite scolaire avec une aggravation des inégalités, mal-logement et suroccupation des logements accompagné de précarité, le tout avec des difficultés d'accès à l'information et aux services entraînant des retards de diagnostic et des arrêts de suivi thérapeutique et dépassements de délai IVG.

Pour répondre à ces enjeux, des ressources FALC et multilingues, des plateformes de soutien psychologique pour les professionnels, des plateformes de support d'enseignement permettant la continuité pédagogique, des conseils et guides pour les parents d'enfants déscolarisés ainsi que des recommandations pour la prise en charge thérapeutique ont été développés. Par ailleurs, les conditions d'accès à l'IVG ont pu être aménagées, des appels aux dons et à la solidarité ont été mis en place et l'accompagnement des établissements et des aidants a été précieux. Enfin, des centres d'hébergement pour confinement ont été ouverts, des places dans les hôtels ont été mobilisées et des aides financières ont été apportées.

Voici, plus en détails, le contexte global dans lequel s'inscrivent les déterminants qui viennent d'être développés :

facilitation graphique, facilitation visuelle, sketchnotes, infographie, hélène pouille, inégalités, santé, covid, ireps

Le constat est encore une fois alarmant : récession économique, augmentation de la pauvreté, tension structurelles accentuées dans certains secteurs et notamment dans la santé, le social et la culture, le tout couronné d'une exacerbation des inégalités sociales.

Face à cela, on ose rêver à plus de justice sociale avec la solidarité comme modèle social et des liens sociaux et intergénérationnels en appui. On a pu souligner le rôle actif des associations et constater l'implication des collectivités territoriales avec des mesures qui mériteraient d'être pérennisées comme la prolongation de la trêve hivernale ou encore la reconduction automatique des droits sociaux.

Des droits humains davantage fragilisés

La crise du covid n'a malheureusement pas seulement affecté les inégalités sociales de santé, elle a également touché les droits humains. C'est ce qu'a pu constater la plateforme des droits de l'Homme lors d'une webinaire qu'elle a organisé avec des acteurs de la solidarité :

facilitation graphique, facilitation visuelle, sketchnotes, infographie, hélène pouille, inégalités, droits humains, ong, covid

Les constats sont encore ici édifiants : réduction de l'espace civique, discours sécuritaires, complexification de l'accès aux droits économiques, sociaux et culturels, de nombreuses incertitudes pour les ONG les forçant à s'adapter voire à se sur-adapter avec un isolement des défenseur.se.s des droits humains.

En République Démocratique du Congo, les ONG Human Dignitiy et Solsico ont pu constater que la pandémie agit comme un révélateur et un miroir des inégalités avec une intensification des problèmes déjà existants, notamment au niveau de la santé, de l'eau et assainissement, de l'éducation et du travail.

En Colombie, les ONG Agir Ensemble et Taller Abierto, ont appréhendé de nouvelles manières d'intervenir et de travailler ensemble en utilisant de nouveaux outils tout en gardant toujours l'humain au centre. Toutefois, dans les faits, la logique de marché peut prendre facilement le dessus, encore plus en temps de crise où la violation des droits a pu être constatée, couronnée avec une aggravation de la corruption.

En Côte d'Ivoire, les ONG FIACAT et ACAT CI ont regretté des difficultés d'accès aux prisons avec un manque d'information sur ce qu'il se produit derrière les barreaux. Pour faire face à cette situation, de nombreuses solutions ont été trouvées notamment via l'utilisation des réseaux sociaux, de webinaires ou encore de clés USB.

Pour revoir les différentes interventions, c'est par ici :

Des bouleversement intérieurs

Parce que le covid a aussi provoqué des chamboulements intérieurs, j'ai illustré avec POWA des guides de déconfinement. J'y ai consacré un article dédié mais je vous laisse avoir un aperçu de la couverture remplie d'interrogations dans un horizon masqué et déconfit/né :

facilitation graphique, facilitation visuelle, sketchnotes, infographie, hélène pouille, covid, confinement, powa, guide

Un soutien collectif pour la santé mentale de chacun

Avec le collectif The Ink Link et la fabuleuse dessinatrice Emma Tissier, nous avons élaboré un guide des premiers secours psychologiques pour l'OPS en français ou PAHO en anglais, qui est une institution de l’ONU et qui correspond au territoire américain de l’OMS. Initialement pensé pour les Caraïbes qui régulièrement cibles à des catastrophes naturelles, ce guide a été étendu à d'autres situations (dont la pandémie mondiale que nous avons traversé) et d'autres territoires) et a ainsi été traduit en anglais, français, espagnol, néerlandais et créole.

facilitation graphique, facilitation visuelle, sketchnotes, infographie, hélène pouille, covid, oms, paho, premiers secours

Le constat de base est simple : des mesures sont toujours prises pour prendre en charge les blessés, mais les personnels soignants, formés à la prévention des stress post-traumatiques sont débordés et ne peuvent assurer les soins en santé mentale. C'est donc tout l'objet de ce guide découpé en 3 grandes parties : LOOK, LISTEN et LINK avec en complément une partie sur les besoins spécifiques.

Après une évaluation terrain, il a été amélioré en reprenant les retours des habitants et utilisateurs du guide. En plus d'être proposé en plusieurs langues, il a également été décliné en différents formats, et même en audiolivre :

Pour suivre mes aventures et réflexions dessinées, vous pouvez vous abonner juste ici :

Tous Les Articles
×

Vous y êtes presque...

Nous venons de vous envoyer un e-mail. Veuillez cliquer sur le lien contenu dans l'e-mail pour confirmer votre abonnement !

OK